QUESTION D'ALTO/HASHTAG AVOCATS A EMMANUEL MACRON

 

DECOUVRIR NOTRE EQUIPEDECOUVRIR NOS OFFRES
avocat blockchain

Monsieur Emmanuel Macron, Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique a récemment effectué un voyage en Israël.

Il fut le 9 février dernier, l’invité des “Entretiens de la Fondation France-Israël”. ALTO Avocats était présent. Me Harry Allouche a interpellé le Ministre avec une question sur l’avenir du modèle français.

Monsieur le Ministre, vous définissez vous-même l’État d’Israël comme une “startup nation”, et je ne peux qu’être d’accord avec vous en tant qu’avocat spécialisé dans l’accompagnement des startups.

Mais Monsieur le Ministre, ne peut-on pas reprendre certains éléments spécifiques du “modèle israélien” pour faire en sorte que la France devienne à son tour, elle-même, une “startup nation” ?

Je pense notamment à cela au travers du droit à l’expérimentation que vous avez récemment placé en débat sur la place publique, et dont nous attendons beaucoup !

Me Harry Allouche

Articles similaires

La lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (LCB/FT)

La lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (LCB/FT)

Un compte courant d’associé est désigné comme un prêt de l’associé à la société. Ces sommes mises à la disposition de la société ne constituent pas, en réalité, des apports au sens juridique, mais un véritable crédit.

Tout associé peut faire une avance à la société depuis la loi PACTE du 22 mai 2019, qui offre la possibilité à tout associé de consentir une avance en compte courant à la société, même s’il détient moins de 5 % du capital social.

Le champ d’application territorial de l’impôt sur le revenu des salariés

Le champ d’application territorial de l’impôt sur le revenu des salariés

Un compte courant d’associé est désigné comme un prêt de l’associé à la société. Ces sommes mises à la disposition de la société ne constituent pas, en réalité, des apports au sens juridique, mais un véritable crédit.

Tout associé peut faire une avance à la société depuis la loi PACTE du 22 mai 2019, qui offre la possibilité à tout associé de consentir une avance en compte courant à la société, même s’il détient moins de 5 % du capital social.

La rémunération d’un compte courant d’associé

La rémunération d’un compte courant d’associé

Un compte courant d’associé est désigné comme un prêt de l’associé à la société. Ces sommes mises à la disposition de la société ne constituent pas, en réalité, des apports au sens juridique, mais un véritable crédit.

Tout associé peut faire une avance à la société depuis la loi PACTE du 22 mai 2019, qui offre la possibilité à tout associé de consentir une avance en compte courant à la société, même s’il détient moins de 5 % du capital social.

Contactez-nous

Un simple email suffit. Nous vous rappelons

11 + 6 =

Sign up for latest Newbies

30 Place de la Madeleine

75008 PARIS

 

40 Rue Jean Lecanuet

76000 ROUEN

 

  01 85 73 56 66

contact@hashtagavocats.com

Pin It on Pinterest

Share This